Le projet

L’OECD définit les Cleantech comme les technologies que rendent les processus plus « propres », donc moins impactant sur l’environnement. Un engagement Cleantech a pour but d’améliorer la compétitivité des entreprises en minimisant les risques, en réduisant les charges, les besoins en énergie et en matière, en simplifiant les processus et en profitant d’un gain en image. Les entreprises dites Cleantech sont autant celles que fournissent des solutions que celles qui les mettent en œuvre.

Le programme Cleantech vise avant tout à permettre la réalisation de projets Cleantech dans les entreprises et donc à augmenter de façon générale leur compétitivité. Pour ce faire, le projet prévoit d’aborder trois thématiques en cinq étapes, soit la sensibilisation, un état des lieux, une analyse des risques et des opportunité et la mise en place d’un plan d’action à travers une priorisation des actions et une mise en relation avec des partenaires privés.

schema-home

Les entreprises qui souhaitent s’engager dans les Cleantech peuvent obtenir jusqu’à quatre jours d’accompagnement gratuit, adaptés à leurs besoins. A la fin du projet Cleantech, l’entreprise connaîtra son potentiel Cleantech, les projets les plus attractifs et les partenaires pour la réalisation. Elle aura donc toutes les bases nécessaires pour décider de son développement futur.